Question Quelles recommandations donneriez-vous pour l’implémentation de VMware Server, et non d’ESX?


Je ne peux pas me permettre une infrastructure VMware pour faire toutes les choses cool, mais je n'ai pas non plus l'argent nécessaire pour acheter un serveur physique pour chaque machine dont j'ai besoin. J'ai donc implémenté des machines non essentielles avec VMware Server. .

J'aimerais savoir ce que d'autres personnes font avec cela, et s'il s'agit d'une solution viable à long terme, ou si je ne fais que reporter la migration inévitable vers ESXi.


4
2018-05-31 15:49


origine




Réponses:


J'ai utilisé VMWare Server (1.0x, puis 2) pendant 18 mois avant qu'ESXi ne soit disponible gratuitement. J'ai utilisé toute une gamme de techniques d'optimisation des performances, mais je n'étais jamais vraiment satisfait des performances des ordinateurs virtuels dans Server. Les systèmes qui effectuent beaucoup de changements de contexte / gèrent de nombreuses connexions réseau ne sont pas bien adaptés à Server lorsque ESXi est disponible gratuitement.

Tant que vous avez une solution de sauvegarde pour ESXi, c'est une solution bien meilleure. Mes machines virtuelles ne fonctionnent pas sur NFS fonctionnant sur LVM au-dessus de 15K SAS Raid10. Je fais des sauvegardes de fichiers «dans un fichier de machine virtuelle» et des sauvegardes d'instantané au niveau LVM pour les images sur le serveur NFS.

Je ne pouvais pas exécuter MS Exchange, MS SQL Server ou même un serveur MS File & print sous VMWare Server avec des résultats acceptables. Sous ESXi, ils fredonnent. Les machines virtuelles Linux bénéficient également du même niveau d'amélioration.

Les autres commentaires ici sont très bien aussi - pas besoin de retaper.

Jeff


10





Je gère un mélange de serveurs esxi et vmware sous Debian Linux. je n'ai pas san, je viens de perquisitionner des lecteurs locaux, ma plus grande préoccupation est la «sauvegarde», je n'ai pas besoin de très hautes performances, ni de ralentissements [du moins jusqu'à maintenant]. tous fonctionnent sous un mélange de dell poweredge 1950 et poweredge 2950.

pour les hôtes fonctionnant sous esxi, j'exécute des sauvegardes partielles à partir de machines virtuelles. Aucune science de fusée ici, tout fonctionne bien et de manière stable.

pour le serveur vmware - je garde les machines virtuelles sur la partition LVM et utilise la fonctionnalité de capture instantanée LVM pour les «sauvegardes à chaud» [c'est-à-dire - sans interrompre les machines virtuelles]. SACHEZ qu’il s’agit d’un mécanisme non pris en charge pouvant entraîner des sauvegardes irrécupérables, mais avec des sauvegardes supplémentaires à partir d’invités VM - je me sens à l'aise avec cette idée. aussi, jusqu'à présent, j'ai récupéré des vms complètes des dizaines de fois sans aucun problème.

pour le serveur vmware, j’ai fait quelques ajustements d’hôte et d’hôte:

  • vmware conserve ses fichiers temporaires / dev / shm
  • j'ai désactiver le découpage / le dépassement de mémoire pour les invités
  • je garde les outils vmware installés sous les invités
  • pour les invités linux, j'ai l'ascenseur réglé sur noop, l'horloge du noyau réglée sur no_hz
  • J'ai optimisé le sens commun pour les invités Windows, notamment en désactivant les services inutiles, en désactivant les écrans de veille et l'hibernation, etc.

Je suis assez content de la configuration. J'utilise vmware server depuis la version 1.0 sans trop de problèmes. J'ai remarqué que l'utilisation sur le système hôte de VM avec 2003 augmente régulièrement avec le temps. le redémarrage de vm ne résout pas le problème, aussi, tous les deux mois environ, je l’arrête complètement et le redémarre à nouveau. les symptômes suggèrent que c'est un problème avec vmware plutôt que sous Windows lui-même.

Mais tout dépend de votre charge de travail. Dans mon cas, j’ai encore beaucoup d’exigences en matière d’E / S de disque pour les invités, c’est un goulot d’étranglement que je m'attendrais à voir tôt ou tard.

conseils de matériel? tout dépend de la charge de travail; prendre:

  • 1x quad core ou 2x quad core
  • beaucoup de mémoire [16-32 Go sont bon marché de nos jours]
  • si vous avez besoin de io - prenez 4-8 disques dans le raid 10

3



C'est cool, merci pour le partage! Avez-vous déjà essayé de récupérer l'une des sauvegardes? - Matt Simmons
@ Matt Simmons - en fait oui. Je le fais presque régulièrement surtout parce que les utilisateurs le demandent. je n'ai jamais eu de problème pour récupérer des instantanés LVM, dans le pire des cas, la vérification de la cohérence du système de fichiers au démarrage. D'après ce que j'ai compris, mes instantanés sont «aussi bons / mauvais» que de tuer le serveur en tirant sur le cordon d'alimentation. - pQd


Si vous ne pouvez pas vous permettre une infrastructure, mais que vous voulez l'hyperviseur sans système d'exploitation d'ESXi, consultez le serveur XenServer de Citrix. libre.

XenServer est analogue à ESXi, mais XenServer dispose également d’un gestionnaire de VM, XenCenter, analogue à Vmware Infrastructure, qu’ils ont publié en tant que version gratuite.

Je l'ai utilisé à la place d'ESXi et je l'aime vraiment.

Vérifiez-le ici.

Anapologète


2





J'avais l'habitude d'utiliser VMware Server avant qu'ESXi soit gratuit. Tant que votre matériel fonctionnera avec ESXi, il ne nécessitera aucun investissement supplémentaire (même si Veeam Backup effectuera des sauvegardes à chaud ... leur FastSCP gratuit le fera également si vous éteignez la machine virtuelle) et peut prendre en charge plusieurs machines virtuelles sur le même matériel. . Il est également plus fiable (à mon avis) et l’interface de gestion est beaucoup plus riche et facile à utiliser (et même bien sûr). Je me suis complètement éloigné de VMware Server et j'espère ne plus jamais le toucher! Le fait qu'ESXi soit gratuit fait la différence, bien que vSphere Essentials soit inférieur à 1 000 dollars par mois pour une liste de trois hôtes et, si vous en avez plusieurs, en vaut la peine.


1





Nous venons d'installer ESXi pour nos machines virtuelles. Je vous conseillerais de passer directement à cela, cela facilitera le prochain arrêt plus tard.

Avec vmware server, il ne sera aussi fiable que le système d'exploitation sur lequel il s'exécute. Vous souhaitez donc réfléchir à ce que vous utilisez pour cela. Vous voudrez également réduire le plus possible le système d'exploitation et vous assurer que vous n'exécutez rien qui pourrait causer des pannes ou des problèmes de sécurité.


1





Je craindrais activement VMware Server pour autre chose que des tests et un travail de laboratoire rapide. ESXi est une solution beaucoup plus robuste. Les performances sont meilleures et vous bénéficiez d'une évolutivité ascendante lorsque votre activité se développe. En outre, l'interface VI Client bat l'interface Web de VMS2 tous les jours de la semaine.

Comme d'autres l'ont mentionné, certains outils tiers intéressants peuvent vous apporter des fonctionnalités supplémentaires, tels que les outils de sauvegarde de Veeam. L'API utilisée par VMS 1.x étant quasi inexistante, vous n'avez jamais vu beaucoup d'outils tiers pour cette gamme de produits. D'autre part, ESXi partage la même API de VI que celle-ci utilise depuis longtemps. Vous bénéficierez donc toujours d'une plus grande dynamique pour les logiciels tiers dans cet espace. Notez toutefois que VMware limite l'API pour ESXi à moins que vous ne payiez pour certaines licences vCenter. Mais acheter vCenter vous apporte une tonne d'autres fonctionnalités, je vous recommande donc de vérifier cela de toute façon.

Si votre budget est égal à 0 $, mon choix personnel est définitivement ESXi sur VMware Server, MS Hyper-V Server (non-Windows) ou VirtualBox. Je ne connais pas grand chose à propos de Xen, je ne peux donc pas en parler.


1





VMWare Server 2.0 fonctionne très bien, tout comme son prédécesseur (et GSX en sont venus à cela). Vous n’obtenez pas les performances d’ESX, mais c’est quand même assez bon et très fiable. J'utilisais plusieurs serveurs Web et de messagerie sur GSX, puis VMWare Server 1.0.7 (sous Windows 2003) et je n'avais jamais eu de problème. Je pense que l'interface utilisateur en 2.0 est un peu maladroite, mais cela fonctionne assez bien.

JR


0



droite. je ne l'ai pas mentionné dans mon post, l'interface Web de vmware server 2.0 est nulle. tous les ~ 30% des fois je reçois une page blanche au lieu de me connecter. En règle générale, vider le cache du navigateur résout le problème. et il existe un client d'infrastructure virtuelle vmware qui est à moitié compatible avec le serveur vmware [assez bien pour redémarrer et accéder à la console]. - pQd
Ce que j’aime dans le nouveau client Web 2.x, c’est que je peux facilement l’administrer depuis mon domicile sur mon PC via le VPN plutôt que de lancer une instance de bureau à distance. J'apprécie également le plugin de console étant agnostique OS - Matt Simmons


Je pense que le point de décision d'un serveur ESXi / VMware sur un serveur autonome se résume à quelques choses:

  • Compatibilité matérielle (ESXi vs. Linux / Windows)

  • Si vous avez un système d'exploitation hôte fonctionnant en mode natif sur le matériel serait utile pour des choses autres que VMware Server (c'est-à-dire des services d'infrastructure, ou un bureau sur le serveur capable d'exécuter des applications)

  • Compatibilité aval: ESXi serait être plus facilement migré vers vCenter la gestion.

  • Un accès plus facile au système de fichiers de la VM (I pense que c'est plus facile avec Linux / Windows / VMware Server dans un
    scénario autonome)


0





Savez-vous que sur VMWare Server, vous devrez fournir une "mémoire matérielle" à tous les ordinateurs virtuels, même s'ils n'en ont pas besoin à un moment donné?

Sur ESX, ESXi et vSphere, la mémoire est en quelque sorte "partagée" entre les machines virtuelles. En théorie, si une machine dispose de 1 Go de RAM configurée, mais que seulement 500 Mo sont réellement utilisés, 500 Mo de "RAM réelle" sont toujours disponibles pour les autres machines virtuelles.

Seul ce fait - pour moi - est l'argument décisif pour abandonner VMWare Server for ESX et ESXi.

Bien entendu, les performances et la fiabilité sont également tellement favorables à ESX (i) que je ne penserais jamais au serveur vmware.


0



Je constate le même phénomène de mémoire "partagée" avec VMware Server 2.x. C'est peut-être une nouvelle fonctionnalité, je ne sais pas. - Matt Simmons
VMware Server fournit un paramètre de mémoire partagée ajustable depuis la version 1.x. C'était un avantage majeur par rapport à MS VS2005 R2 lorsque j'ai testé les deux avec des charges de travail similaires. - aharden