Question Service AWS Route 53 basé sur la latence pour les instances non AWS


Nous devons utiliser l'un de nos propres serveurs dédiés en conjonction avec le service Route 53 aux côtés de nos instances AWS.

Le DNS basé sur la latence est-il pris en charge pour les adresses IP non AWS?


5
2018-02-02 08:45


origine




Réponses:


Question intéressante - il ne semble pas être explicitement documenté si Amazon Route 53 prend en charge les adresses IP en dehors de la publication Plages d'IP publiques Amazon EC2, mais je pense que cela va jusqu’à un certain point, voici ce que j’ai calculé / testé:

Documentation

Le blog d'introduction Routage basé sur la latence multirégion maintenant disponible pour AWS mentionne que Si vous entrez une cible IP publique, Elastic IP ou Elastic Load Balancer d'instance EC2 dans la console Route 53, elle vous proposera la région appropriée. - C’est effectivement le cas, lorsque vous entrez une adresse IP non EC2, vous laissez cette sélection, voir Des tests au dessous de. Le message indique également ce qui suit:

Dans les coulisses, nous collectons constamment Internet anonyme   mesures de latence [...]. Ces mesures nous aident   construire de grandes tables de latence de réseau comparative à partir de chaque région AWS   à presque tous les réseaux Internet là-bas. Ils nous permettent également de   déterminer les résolveurs DNS que les utilisateurs finaux utilisent généralement.

En outre, le poste mentionne que Le routage basé sur la latence est disponible pour les types d'enregistrement DNS "A", "AAAA", "CNAME", "TXT" ainsi que [...].

Tester

Avec les informations de base ci-dessus, j'ai créé un jeu d'enregistrements de ressources basé sur la latence avec les instances EC2 us-east-1, us-west-2, ap-sud-1, ap-sud-2 et ajout d'un routeur / passerelle non AWS en Europe, en spécifiant eu-west-1 comme région en conséquence.

J'ai utilisé un faible TTL, inclus / exclu et testé les réponses DNS respectives de ces quatre instances, et Route 53 a bien fourni le résultat souhaité, c'est-à-dire qu'il a répondu avec l'adresse IP non AWS dans eu-west-1, le cas échéant, et en fonction de quelles régions ont été incluses dans l'ensemble.

  • Veuillez noter que j'ai effectué ces tests manuellement et que je n'ai obtenu aucune couverture de test systématique à 100%. Idéalement, il devrait s'agir bien entendu d'une configuration respectivement automatisée et configurable.

Conclusion

Le routage basé sur la latence vers des adresses IP non AWS semble fonctionner dans la mesure où vous avez besoin de subsumer vos propres adresses dans l’une des régions AWS disponibles - cela n’a aucun sens, dans la mesure où AWS doit utiliser des mesures de latence pour les routes non AWS de l’analyse du plus court chemin souhaité du point de vue de l’utilisateur final et ces systèmes tournent généralement en dehors d’AWS.

  • Un exemple frappant serait les utilisateurs finaux de Amazon CloudFront, l’origine de la technologie de routage à latence facilitée et ses fonctionnalités des dizaines d'emplacements de bord à travers le mondedont beaucoup se trouvent en dehors des centres de données régionaux AWS, consultez la section Infrastructure globale carte / info.

4
2018-02-03 15:31



Bel examen de l'offrande. - ewwhite
Je ne comprends pas très bien si le trafic est basé sur la latence estimée de l'utilisateur final vers votre site européen externe, ou utilise-t-il la latence estimée pour eu-west-1 que vous avez fournie lors de la configuration? - Eloff