Question Le multiplexage de plusieurs sauvegardes sur la même bande présente-t-il un risque?


Cela peut paraître quelque peu subjectif. Si vous estimez que le sujet doit être clos, allez-y.

Nous utilisons beaucoup Netbackup et une grande bibliothèque LTO-4 à plusieurs lecteurs. Nous avons régulièrement du mal à tout faire dans la fenêtre de sauvegarde appropriée. L’une des choses que nous avons évitées consiste à utiliser la fonction multiplex pour piloter plusieurs travaux de sauvegarde sur la même bande. Nous avons entendu différentes raisons à cela, telles que l'avantage ne justifie pas le risque et ne l'ont pas fait.

Alors que nous discutons de différentes options pour résoudre nos problèmes de débit, celle-ci apparaît invariablement. Je cherche des opinions et des approches sur cette question.


5
2017-08-05 18:27


origine




Réponses:


Je ne connais pas le risque en termes de chiffres durs, mais l'avantage de multiplexer N travaux sur 1 lecteur de bande en cours d'exécution est que vous pouvez démarrer tous les N travaux en même temps (pour ne pas attendre le premier type). pour finir avec la bande avant que la suivante puisse commencer la sauvegarde).

Le gros inconvénient que je vois en faisant cela est que cela finit par entrelacer vos sauvegardes. Où en ce moment vous pouvez avoir une bande qui a AAAAAAABBBBBBBBCCCCCCCCCC sur ce multiplexage vous donnera une bande entrelacée qui a quelque chose comme ABCABCABCABCABCABCABCABCA dessus.
Lorsque vous allez restaurer "A" à partir de cette bande, votre lecteur de bande devra ignorer tous les sommets et autres éléments de la route. Cela ralentit la restauration et ajoute de l’usure à la bande / au lecteur lors de l’avance rapide (en termes de risque, le risque de rupture de la bande s’en trouve accru).


joeqwerty et ErikA ont tous deux souligné la solution que j'utilise et recommande si vous disposez de l'espace disque nécessaire: placez d'abord tout sur le disque, puis écrivez-le de manière contiguë. Cela permet aux sauvegardes de vos machines de se «terminer» (les données sont sauvegardées dans la zone de stockage intermédiaire du disque) et au système de sauvegarde de mettre ces données sur bande de manière logique et contiguë à son loisir: vous vous en fichez. la bande continue de tourner pendant 6 heures ou 16 heures tant qu'elle est terminée au moment où vous démarrez votre prochaine sauvegarde.

Si vous ne possédez pas le disque pour tout organiser, vous pouvez toujours minimiser la rupture en organisant autant de données que possible. Dans l’idéal, vous utiliserez si possible une taille de bande par client de sauvegarde (si le serveur A une bande complète de données peut être contiguë sur une bande, ou au moins être répartie sur deux d'entre elles), mais les zones de transfert demi-bande ou quart de bande peuvent toujours aider à la performance et à minimiser les opérations d'avance rapide.


4
2017-08-05 20:25





Je ne sais pas quelle est la recommandation actuelle en matière de meilleures pratiques pour NetBackup, mais pour BackupExec, il s'agit tout d'abord de réaliser vos sauvegardes principales sur disque, puis sur bande. Un travail de sauvegarde va s'exécuter beaucoup plus rapidement sur disque que sur bande. Cela peut vous permettre d’effectuer vos sauvegardes dans la fenêtre de sauvegarde.


3
2017-08-05 18:42



Nous n'utilisons pas actuellement de sauvegarde sur disque - uSlackr
Il peut être intéressant d’enquêter. Cela nous a permis de réduire considérablement notre fenêtre de sauvegarde. - joeqwerty
C'est sur notre liste - merci - uSlackr
Heureux de vous aider... - joeqwerty


Utilisez-vous une zone de stockage intermédiaire sur disque, puis déplacez ces images de sauvegarde sur bande? Si tel est le cas, le maintien de plusieurs tâches sur chaque bande ne devrait poser aucun problème. C’est comme cela que nous procédons et n’avons jamais eu de problèmes à proprement parler.

Cependant, si vous sauvegardez directement sur bande, il semblerait préférable de ne pas multiplexer si possible.


1
2017-08-05 18:37



Les choses sont définitivement meilleures si vous jouez d'abord sur le disque (sinon, vous pouvez vous retrouver avec toutes sortes d'étranges interconnexions de sauvegardes sur votre bande qui font que les restaurations prennent une éternité tant que les données non pertinentes sont sautées). Si vous avez le disque disponible, c'est la solution, sinon vous pouvez toujours le faire, mais vous voulez que chaque travail se termine avant que le travail suivant ne demande à écrire sur la bande .... - voretaq7


L'un des avantages de NetBackup est la granularité du réglage que cela vous permet. En fonction du contrat SLA des données que vous sauvegardez, vous pouvez régler les paramètres de multiplexage.

Prenez les stratégies de sauvegarde des données qui respectent votre contrat de niveau de service le plus court et conservez les paramètres de multiplexage sur cette stratégie (si vous le souhaitez, un test vous indiquera le niveau de performances de restauration que vous perdez réellement en modifiant les paramètres de multiplexage et en vous indiquant exactement le niveau élevé. vous pouvez le configurer pour la restauration dont vous avez besoin). Vous pouvez également utiliser les tâches de sauvegarde en bénéficiant d'un RTO long ou d'un contrat SLA peu rigoureux et augmenter autant que possible les paramètres de multiplexage sans dégrader les performances.

Deux points supplémentaires: 1. Rappelez-vous le réglage du tampon. Configurez correctement (et testez, probablement l'étape la plus importante) le réglage du tampon de périphérique et le réglage du tampon de communication, si ce n'est déjà fait. 2. Utilisez des sauvegardes synthétiques. Les synthétiques peuvent toujours vous acheter une fenêtre de sauvegarde (et finalement des ressources).


1
2017-08-07 15:23