Question Configuration requise pour Hyper-V, partitionnement de disque


Ma règle de base pour un physique Le serveur était un disque à accès aléatoire rapide (VelociRaptor / SSD) pour le système d’exploitation, et des disques volumineux pour les données (par exemple, WD Caviar).

Comment cela se présente-t-il pour un Hyper-V devant exécuter deux machines virtuelles (serveur de fichiers + intranet, Dynamics CRM)?

  • Est-il toujours judicieux de placer le système d'exploitation physique sur un disque séparé?
  • Combien d'espace disque / RAM dois-je mettre à part le système d'exploitation physique?
  • Serveur de fichiers: Existe-t-il une différence notable entre un disque intermédiaire et un disque dur virtuel? Une préférence pour l'un ou l'autre en matière de sauvegarde, de service de cliché instantané de volume, d'autres choses?
  • Dois-je fractionner les composants du système d'exploitation virtuel (FileServer-OS, FileServer-Data, CRM) sur des disques physiques distincts? Dites, avec miroir 2x2x1To, ou 2x2To?
  • Comment sauvegardez-vous un VHD 'life'? "comme d'habitude" depuis le serveur?

J'ai lu les questions connexes et les exigences du système énoncées par microsft. Je recherche davantage des informations pratiques, de la part de personnes qui l'ont déjà fait.


[modifier] Les spécifications sont toujours ouvertes, je vise un quad core i7-920, par exemple. Gigabyte EX58-UD5 (ouvert aux suggestions) 8 Go de RAM

Je vise un stockage total sur disque d'environ 2 To.

Idée 1: SSD 80 Go pour Hyper-V, 2 WD RE4-GP de 2 To en miroir pour les deux machines virtuelles, total: environ 850 €

Idée 2: 4x1 To WD RE-GP dans 2 miroirs, ce qui donne un stockage de 2x1 To, une paire pour HyperV et une première machine, l'autre pour la seconde. Un total de 520 € permettrait d’obtenir 4 Go de RAM supplémentaires qui pourraient faire toute la différence.

[edit] Un intervenant a demandé la configuration finale, voici ce que j'ai appris (et ce que nous avons fait)

Je me suis opposé à un raid matériel en raison de mauvaises expériences avec différents contrôleurs, de la faible charge système d'un miroir logiciel et de la simplicité du transfert sur une autre machine.

Nous mettons le partage réseau le plus occupé sur des disques pass-through. Ils sont "hors ligne" sur l'hôte haute tension et mis en miroir sur la machine virtuelle. La performance est adéquate pour nos objectifs.

J'ai ajouté un disque de système d'exploitation distinct, simplement pour être plus flexible en ce qui concerne la configuration. (WD Raptor 300 Go).

Nous avons donc configuré une paire de 1 To en pass-through, l'autre paire est reflétée dans l'hôte HV et contient les disques durs virtuels des deux serveurs.

Notez que les disques intermédiaires désactivent les instantanés dans Hyper-V-Console (je souhaiterais qu’il existe une option permettant de les exclure tout en continuant avec l’instantané). J'ai aussi appris à la dure que les instantanés étaient de toute façon une mauvaise idée, car ils brisent la synchronisation Active Directory.

La sauvegarde est effectuée sur un disque externe connecté à l'hôte via e-sata.


5
2017-08-25 12:59


origine


Je pense que pour répondre à votre question, j'aimerais savoir ce que votre machine y aura (unité centrale de traitement, RAM, disques, raid?) Ou cherchez-vous à en spécifier une en fonction des réponses à votre question? - Breadtruck
plus de ce dernier :) - peterchen


Réponses:


Si vous ne prévoyez pas d'utiliser le système d'exploitation hôte pour exécuter autre chose que Hyper-V, je ne pense pas que le fait de placer des ordinateurs virtuels sur la même partition que le système d'exploitation importera beaucoup. J'utilise Hyper-V sur plusieurs postes de travail avec des disques de 10 000 tr / min avec le système d'exploitation sur un ordinateur et des ordinateurs virtuels sur les deux ordinateurs, et je ne remarque pas de différence de performances entre ceux-ci.

Les ordinateurs virtuels mangent très rapidement le disque, il est donc intéressant d’avoir un disque gros et plus lent pour les archives et les sauvegardes (peut-être pas nécessaire si vous avez un bon stockage réseau et un réseau rapide).

Si vous le construisez vous-même et que vous souhaitez respecter un budget raisonnable, je suggérerais 4 à 6 disques de 10 tpm dans le raid 10 (des disques de 300 Go peuvent être obtenus pour environ 200 $ chacun sur NewEgg). Ensuite, peut-être 2x disques de 1 à 2 To dans le raid 1 (si vous ajoutez ceci, vous pouvez aussi bien y placer le système d’exploitation).

L'utilisation de disques et d'instantanés à expansion dynamique a une incidence négative sur les performances (pour la virtualisation d'un poste de travail, c'est très bien, mais pas pour un serveur). Et pour tout service gourmand en disque, j'utiliserais un accès direct au magasin de sauvegarde du service (base de données ou serveur de fichiers, par exemple). Si vous déplacez le goulot d'étranglement des E / S hors de la partition du système d'exploitation virtuel, vous pouvez probablement capturer un instantané du système d'exploitation du serveur virtuel sans vous soucier des performances.

Enfin, vous souhaiterez peut-être plus de 8 Go (Hyper-V ne peut pas partager de la RAM non allouée, et l'hôte en a également besoin), mais cela dépend de l'intensité avec laquelle elles seront utilisées.

J'espère que c'est utile. Et si vous faites des expériences et des analyses comparatives, je pense que beaucoup de gens seraient intéressés par les résultats. Comme vous l'avez probablement remarqué, les données sur le rendement sont rares dans ce domaine.


5
2017-09-03 05:10



Je n'ai pas beaucoup de marge de manœuvre pour expérimenter et j'aimerais pouvoir me permettre la configuration de raptor :). Quoi qu'il en soit, je mettrai à jour la quesiton avec les résultats obtenus lorsque le serveur bourdonnera. - peterchen


Dans une machine virtuelle, le disque est le plus gros goulot d'étranglement. Lorsque je construis un VMHost, j'utilise un lecteur de 1 To avec une partition de système d'exploitation de 60 Go et utilise le reste pour sauvegarder les VM. J'utilise ensuite 4 ou 6 vélocirapteurs dans un raid 5 ou 10. Cela leur donne la vitesse dont ils auront besoin ainsi qu'une certaine redondance.

L'utilisation du raid 1 avec 2 lecteurs lents de 2 To ne sera plus qu'un casse-tête à l'avenir. Encore une fois, le disque est le plus gros goulot d'étranglement.

PS avec les coûts et les frais généraux engendrés par Server 2008, j’ai toujours utilisé Server 2003 avec Virtual Server 2005 et cela a très bien fonctionné.


3
2017-09-03 01:47



Merci! J'utilise W2K8 32 bits sur une machine "décente" (150GRaptor, 2xWDC2500YS dans un logiciel raid-0) en tant que serveur de construction, hébergeant également certaines machines virtuelles, et je suis généralement impressionné par la performance et la gestion du serveur virtuel. Je n’ai jamais vu de ralentissement important dans l’un des miroirs logiciels que nous exploitons (et les retours que j’ai reçus sont pour la plupart anecdotiques - voir aussi serverfault.com/questions/57884/…). Je voudrais pouvoir me permettre d'acheter 6 Velkociraptors pour cette construction :) - peterchen


Le fait de placer le système d’exploitation sur un ou plusieurs disques physiques distincts est certainement utile si vous utilisez Hyper-V, car il s’exécute sous Windows, donc le système d’exploitation a certains frais généraux (contrairement à, par exemple, ESX / i, qui a un encombrement très réduit); un disque dédié (ou matrice) pour le système d'exploitation et le fichier d'échange peut vraiment aider.

En ce qui concerne les machines virtuelles: quel type de charge de travail auront-elles? Mémoire? CPU? Disque? S'ils travaillent beaucoup avec le stockage, les placer sur des disques physiques distincts constituera un réel avantage. s’ils effectuent des entrées / sorties très faibles sur le disque, vous pouvez les mettre tous au même endroit et il n’y aura aucune différence.

Si vous avez deux machines virtuelles très gourmandes en disque à exécuter, j'utiliserais trois baies RAID1, une (petite) pour le système d'exploitation et le fichier d'échange et une (assez grande) pour chaque machine virtuelle.


2
2017-08-25 13:26



En réalité, les invités Hyper-V s'exécutent sous un hyperviseur et non sous la partition parent ou hôte. Oui, vous avez toujours besoin d'espace disque pour le parent, contrairement à ESX. - Doug Luxem
Je simplifiais un peu pour préciser que vous aviez réellement un système d'exploitation parent à exécuter, avec tous ses besoins; bien sûr vous avez raison. - Massimo
Merci pour vos commentaires. Je ne connais pas vraiment la charge de travail - le serveur de fichiers actuel est un goulot d'étranglement et l'autre n'existe pas encore. - peterchen


• Est-il toujours judicieux de placer le système d'exploitation physique sur un disque séparé? Oui, c'est toujours une bonne pratique.

• Combien d'espace disque / RAM dois-je mettre à part le système d'exploitation physique? Pour l'espace disque, cela dépend de ce que vous allez ajouter à la partition parent. Pour la RAM, je vais avec 2 Go pour le parent pluse 64 Mo par ordinateur virtuel qui sera hébergé.

• Serveur de fichiers: existe-t-il une différence notable entre un disque intermédiaire et un disque dur virtuel? Une préférence pour l'un ou l'autre en matière de sauvegarde, de service de cliché instantané de volume, d'autres choses?

Vous verrez généralement une différence à peine notable entre un disque à travers un disque dur et un disque dur virtuel. Cependant, la facilité de gestion des passages peut être très délicate. Cela dépend de ce qui compte pour vous. Si vous voulez obtenir toutes les performances possibles, passez à travers. Si vous voulez simplifier au maximum la gestion, optez pour les disques durs virtuels.

• Dois-je fractionner les composants du système d'exploitation virtuel (FileServer-OS, FileServer-Data, CRM) sur des disques physiques distincts? Dites, avec miroir 2x2x1To, ou 2x2To?

J'ai divisé les disques VM OS et Data et je les ai mis sur différents disques durs virtuels. Généralement, les meilleures pratiques de la carte du monde physique au monde virtuel. Le fait de placer les disques durs virtuels sur différentes piles physiques dépend entièrement de la charge de travail du serveur de fichiers et du budget. Les chances sont que je ne m'inquiéterais pas trop à ce sujet.

• Comment sauvegardez-vous un disque dur virtuel 'vie'? "comme d'habitude" depuis le serveur?

À moins que vous n'ayez un réseau SAN sur le serveur, vous exécuterez généralement votre logiciel de sauvegarde sur votre ordinateur virtuel, comme vous le feriez sur une machine physique.


2
2017-09-07 02:50





• Est-il toujours utile de mettre le   Système d'exploitation physique sur un disque séparé?

Non, j'utilise Raid 10 sur mon serveur principal pour le système d'exploitation et les données hyper-v.

• Combien d’espace disque / RAM dois-je   mis à part de l'OS physique?

J'utilise la norme 64gb. Vide, cependant.

• Serveur de fichiers: existe-t-il un   différence d'un disque intermédiaire par rapport à   VHD? Toute préférence pour l'un ou l'autre   autres concernant la sauvegarde, Volume Shadow   Service de copie, d'autres choses?

Non, pas notable. Même en expansion ne sont pas remarquables. Mesurable, oui. J'utilise le transfert pour les données principales, principalement parce que cela me garantit des budgets IOPS. Parce que le disque est unique.

• Dois-je diviser les parties du système d'exploitation virtuel   (FileServer-OS, FileServer-Data, CRM)   sur des disques physiques séparés? Dire,   avec miroir 2x2x1To ou 2x2To?

Whow, vous parlez vraiment serveur bas de gamme ici. Ok, je divise des serveurs plus volumineux en différents fichiers vhd - car mon vhd standard est de 64 Go (sysprepped, en utilisant une méthode différente pour démarrer le véritable système d’exploitation). Les grands espaces sont des disques durs virtuels séparés.

Juste comme info: le serveur a actuellement 64gb. 6x300gb Velociraptors pour le démarrage + vhs, 6x300gb Velociraptors Raid 10 pour les données SQL. Ajout de 4 autres disques en janvier. L'affaire a 24 emplacements - je pense avoir besoin d'un plus gros bientôt. Je peux démarrer sans problèmes avec environ 50 Go de machines virtuelles, mais lorsque le jour du correctif commence, je sens le chargement d'E / S. Ainsi que wehn faire des importations de base de données. Mais alors, j'ai besoin de pouvoir ici.

Les disques de 2 To sont lents. Cela signifie SLOW. Vraiment lent. Le meilleur rapport qualité-prix à l’heure actuelle est le WD Velociraptor, avec un bon contrôleur RAID (Adaptec)

• Comment sauvegardez-vous un disque dur virtuel 'vie'? "comme   habituel "depuis le serveur?

Ou externe. Les deux manières fonctionnent. Dans le serveur est plus flexible pour la restauration. Certaines choses que je ne sauvegarde pas serveur par serveur.


0
2017-11-19 20:37